Accueillir, Soigner, Accompagner

La Maison Marie-Élisabeth a 10 ans !

À l’occasion de ses 10 ans d’existence, le 8 mars 2020, la Maison Marie-Élisabeth (MMÉ) revient sur les événements qui ont façonné son histoire. 

Dès 2002, messieurs Omer Brazeau, Me André Casgrain et plusieurs intervenants du milieu de la santé et représentants d’organismes communautaires fondent l’Association des soins palliatifs de l’Est-du-Québec (ASPEQ), ayant comme mandat l’implantation à Rimouski d’une maison de services et de soins palliatifs de fin de vie.

C’est en 2004 que l’ASPEQ amorce ses activités d’information à la population, de promotion et de financement pour tenter d’atteindre les 4 M$ nécessaires à sa réalisation. Beaucoup de personnalités de la région se mobilisent, telles que le Dr Redouane Bettahar, l’âme du projet, Jeanne-Paule Berger, Suzanne Tremblay, Hugues St-Pierre, Lisa Chamberland, Lucie Gauvin, pour ne citer que ceux-ci.

conférence de presse 10e anniversairePaule Côté, directrice générale de la MMÉ, Marie-Josée-Lavoie, vice-présidente du comité d'administration et Lucie Gauvin, bénévole depuis 2004.
 

« On voulait actualiser une Maison qui permettrait de combler l’écart entre les services de santé offerts et les besoins des personnes en fin de vie. Faire en sorte d’assurer à ces personnes les services qui allègeraient leurs souffrances physiques, leur procureraient la sécurité psychologique et le confort d’une fin de vie dans la dignité. Et être en support pour leurs proches », raconte Lucie Gauvin, bénévole de longue date.

PREMIER PATIENT

Grâce à l’appui des différents paliers gouvernementaux et du milieu rimouskois, et la contribution fondamentale de la Congrégation des Sœurs du Saint-Rosaire, qui a généreusement offert un terrain pour sa construction, la Maison Marie-Élisabeth accueille son premier patient le 8 mars 2010. Trois semaines à peine après son ouverture, on rapporte dans les journaux que la Maison affiche déjà complet.

De 2010 à 2012, les six chambres de la maison de fin de vie accueillent plus de 360 personnes. La demande surpassant l’offre, les membres du conseil d’administration de l’époque décident alors d’ouvrir une septième chambre. Enfin, depuis avril 2019, la Maison Marie-Élisabeth peut compter sur une couverture médicale complète.

 En 10 ans, la MMÉ a pu procurer soins et services à 1 193 personnes en fin de vie. La Maison a vu passer deux directeurs généraux, Jean-Yves Gagnon et le regretté François Gamache, malheureusement décédé l’an dernier, et une directrice générale, Paule Côté, en poste depuis mars 2019. Son équipe de 48 employés peut compter sur le soutien inconditionnel de 212 bénévoles, qui constituent les fondations solides sur lesquelles la Maison s’appuie année après année. 

FESTIVITÉS

À l’occasion de son 10e anniversaire, la Maison Marie-Élisabeth tiendra à l’automne une Soirée reconnaissance toute spéciale réservée aux bénévoles, donateurs et partenaires qui ont fait et qui font partie de son histoire.

De plus, pour remercier la population de son appui depuis ces 10 années, chaque événement de financement de la MMÉ comportera un petit « clin d’œil 10e anniversaire » tout au long de l’année. Le prochain événement-bénéfice est le Marchethon de la Dignité, qui aura lieu le 3 mai prochain. Il s’agit d’une grande marche dans les rues de Rimouski, qui vise à rassembler plus de 850 personnes et plus de 55 000 $ pour la MMÉ.

 

DERNIÈRES NOUVELLES